Coaching cosmétique

Vous voulez lancer votre marque ou animer des ateliers cosmétiques. C’est possible !

Apprenez à faire vos cosmétiques vous même en toute liberté, et laissez s'exprimer votre créativité.

Initiez vous au monde de l'industrie cosmétique (technique, réglementation, biologie cutanée, esthétique...) et à celui de l'animation d'ateliers cosmétiques naturelles.

Spécialiste de la formation professionnelle cosmétique naturelle depuis plus de 7 ans! Plus de 500 personnes formées en groupe (maxi 12) ou individuellement (1 to 1) et sur mesure…

Cosmétologue/Consultante Cosmétique et formatrice ma mission est de vous accompagner tout au long de votre projet professionnel et vous aider.

Contactez moi par mail à lacosmeteuse@gmail.com ou pour d’autres informations sur www.ccfc-cosmétique.com

mercredi 9 avril 2014

Lexique/ Glossaire Cosmétique


Répertoire La Cosméteuse


 A 

Ansm : agence nationale de la sécurité du médicament et des produits de santé.

Abrasif : exfoliant.

Absorbeur d'odeur : élimine les odeurs. En général, il est associé aux actifs antiseptiques pour renforcer leur activité dans les déodorants.

Activateur de bronzage : agit sur la mélanogenèse (formation de mélanine). Il l’accélère et l’intensifie car c’est un acteur de la dopa réaction (nom de la réaction de mélanogenèse).

Adoucissant : synonyme d'apaisant, s’emploie contre les irritations.

Aérosol : le terme est double :
- c’est une phase solide ou liquide dans un gaz qui sert de véhicule.
- c’est aussi un conditionnement sous pression contenant un produit et un propulseur.

Allergène : substance susceptible de provoquer une allergie au sein d’un organisme.

Apaisant : anti-irritation, calme les brulures, picotements, gratouilles...

Antioxydant : toute substance capable de s’opposer aux altérations de type chimique tel que l’oxydation ou peroxydation. Communément, on parle de rancissement des graisses mais tout un tas de molécules hydrophiles sont aussi oxydables comme les protéines.

Antitranspirant (ou antiperspirant) : produits destinés à suspendre ou à ralentir temporairement l'excrétion de la sueur. Ils limitent la production excessive de sueur axillaire et/ou  palmo-plantaire. Pour cela  ils contiennent des substances astringentes (diminution du débit sudoripares).

Antimicrobien : qui combat les microbes.

Antiseptique : qui détruit les microbes ou empêche leur développement. Sur la peau.

Astringent : qui resserre et contracte les tissus et les muqueuses.

Autobronzant : provoque une coloration (réaction de Maillard) de la peau sans l’intervention du rayonnement solaire. Ils ne font pas intervenir la formation de mélanine. Ils ne la protègent donc pas des effets du soleil.


 B 

Beurre : ce sont des substances pâteuses à température ambiante et qui fondent et deviennent liquides autour de 30-45°C. Elles facilitent l’étalement et donnent de l’onctuosité ou du fondant aux produits qui les possèdent.


 C 

Colorant : ingrédients qui transforment la lumière en sensation visuelle colorée. Ils font aussi l’objet d’une liste par n° de Color Index (arrêté du 6 février 2001).

Conditionneurs/filmogènes : forment un film sur la surface appliquée  (cheveux, peau) qui peut être rigidifiant, démêlant, doux… Ils laissent les cheveux faciles à coiffer, souples, doux et brillants et/ou donne du volume, de la lumière, du brillant, etc.

Conservateurs : substances appartenant à la liste légale par arrêté du 6 février 2001, qui sont ajoutées comme ingrédients à des produits cosmétiques principalement pour inhiber le développement de micro-organismes dans ces produits. Chaque conservateur à une dose maximale d’utilisation et éventuellement des restrictions de zone d’utilisation ou de produit, des obligations d’étiquetage.

Cosmétovigilance : c’est l’ensemble des moyens permettant la surveillance des effets indésirables résultant de l’utilisation des produits cosmétiques. Elle s’exerce sur l’ensemble des produits cosmétiques après leur mise sur le marché.

Couvrant : qui recouvre le support afin de ne plus le voir.

 D 

Dgccrf : direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Dentifrice : produits d’hygiène destinés au nettoyage et au polissage des dents, à l’hygiène de la langue ainsi qu’au maintien en bon état de la gencive.

Détergents / Moussants : englobent les impuretés liposolubles grâce à leur partie lipophile et les impuretés hydrosolubles grâce à leur partie hydrophile, favorisent la formation de mousse en englobant l’air.

Déodorant : réduit ou masque les odeurs corporelles désagréables, à ne pas confondre avec un agent antiperspirant (ou antitranspirant) Un agent déodorant agit en tant qu'antiseptique, en tuant les bactéries.

Dispersion : c’est une fragmentation d’une substance en particules de petite taille distribuées de façon homogène dans une autre substance. Les deux phases ne peuvent pas se mélanger et peuvent se trouver sous différents états physiques : solide, gazeux ou liquide. Elles sont par nature instables.
La dispersion comporte toujours deux phases :
·       une phase dispersée (ou phase interne ou discontinue)
Elle se situe à l’intérieur de l’autre.
·       une phase dispersante (ou phase externe ou phase continue).
Elle entoure, reçoit la précédente.
Selon la nature physique de la phase interne et externe on leur a donné des noms qui les caractérisent (émulsion, suspension, mousse, aérosol).


 E 

Eclaircissant : empêche la pigmentation de se faire car il bloque/inhibe la réaction de mélanogenèse.

Emollient : assouplit et adoucit la peau.

Emulsifiant/émulsionnant : favorise la formation de mélanges intimes entre des liquides non miscibles (comme par exemple l'eau et l'huile). En clair : il permet la réalisation des émulsions, à partir d'huile et d'eau. Ils stabilisent les émulsions en diminuant la tension (interfaciale) qui existe entre la phase huile et la phase eau et permettent la formation d’émulsion en dispersant un liquide (phase interne) sous forme de fines gouttelettes dans l’autre liquide (phase externe).

Emulsion : dispersion de deux liquides au moins, non miscibles entre eux , l’un étant sous forme de fines goutelettes dans l’autre. Elle est donc constituée de deux phases :
- la phase liquide lipophile (ensemble d’ingrédients qui aiment les lipides) : appelée phase grasse ou huileuse.
- la phase liquide hydrophile (ingrédients qui aiment l’eau) : appelée communément phase aqueuse.
L’une est la phase interne et l’autre l’externe.
Il y a différents types d’émulsions.

Excipient : forme le socle, la base sur laquelle repose la formule d'un produit cosmétique. 

Exfoliant : facilite la  desquamation naturelle de la peau et contribue donc plus rapidement à son renouvellement.


 F 

Filmogène : produit un film continu sur la peau, les cheveux ou les ongles.

Filtres ultraviolets : substances  (liste par arrêté du 6 février 2001) qui, contenues dans des produits cosmétiques de protection solaire, sont destinées spécifiquement à filtrer certaines radiations protégeant ainsi la peau contre certains effets nocifs de ces rayons.

 G 

Galénique : qui vient du nom du médecin grec Galien (IIème siècle après J.-C.), est la discipline scientifique qui traite des différentes formes que peuvent prendre les produits pharmaceutiques ou cosmétiques. La forme galénique d'un cosmétique correspond à l'aspect physique final du produit tel qu'il sera présenté au consommateur lors de son utilisation. Il en existe de multiples parmi lesquelles : baume, crème, gel, pâte, poudre, lait, lotion, mousse, hydrolat, stick...

Gommage : facilite l’élimination des cellules mortes (desquamation) et complète le nettoyage de l’épiderme. On les appelle aussi produits exfoliants.

Granulométrie : taille/mesure des grains, des particules solides.

 H 

Humectant : Ils ont pour but de maintenir l'eau dans le cosmétique (humectant) ou sur la peau (hydratant) par effet hygroscopique.

Hydratant : évite par tous les moyens la sécheresse (déshydratation) de la peau et donc augmente sa teneur en eau en limitant sa « fuite ».

Hydrolat : eau issue de la distillation enrichie de molécules aromatiques hydrosolubles provenant de l’essence de la plante. On dit aussi eau florale.

Hygroscopique : phénomène décrivant le maintient de molécules d’eau par d’autre molécules particulièrement hydrophile.

 I 

INCI : International Nomenclature of Cosmetic Ingredients. C'est la nomenclature officielle, établie au niveau européen, qui répertorie tous les ingrédients autorisés dans les cosmétiques, avec leur appellation légale, leur composition et leurs fonctions.

Innocuité : inoffensif (ni toxique, ni irritant) pour la peau.

Insaponifiable : Il s’agit de la partie des huiles qui ne peut subir la réaction de saponification, on l’appelle donc insaponifiable.
Cette partie est donc composée :
- des caroténoïdes précurseurs de la vitamine A
- des tocophérols dont la vitamine E
- des stérols (sitostérols, stigmastérols), molécules proches du cholestérol qui entrent dans la composition des hormones et des vitamines.

Insaturé : substance dans laquelle certains atomes sont liés entre eux par des liaisons multiples ce qui leurs confèrent une fragilité à l’oxydation.

 K 

Kératolytique : aide à éliminer les cellules mortes de la couche cornée de l'épiderme.

 L 

Lipide : ce sont des corps gras.

Lipolytique : agent destructeur des lipides en excès stockés dans nos adipocytes. 

Lipophile : qui aime l’huile.

Liposoluble : Se dit des substances chimiques solubles dans les graisses et les solvants des graisses.

Lubrifier : graisser pour améliorer le glissement.

 

Macération : laisser tremper une substance dans un liquide.

Macromolécule : molécule géante, composée d'un grand nombre de molécules

Masquant : réduit ou masque l'odeur de base et/ou l'arôme d'un produit.

Mélange : ce sont eux qui composent principalement nos produits cosmétiques : les "mélanges" de substances ont maintenant leur définition, précisée par le nouveau Règlement. Selon le Règlement européen CE n° 1223/2009, on entend par "mélange", un mélange ou une solution composé de deux substances ou plus

Molécule : association d'atomes liés les uns aux autres.

Mouillants/dispersants : augmentent la surface de contact entre deux substances et facilitent la mise en suspension.

Mousse : c’est une dispersion d’un gaz dans un liquide.

 O 

Occlusif : qui forme comme un film étanche sur la peau.

Opacifiant : réduit l'aspect transparent ou translucide des produits cosmétiques.

 P 

P.A.O : période après ouverture, pendant laquelle le produit peut être utilisé.

pH : abréviation de potentiel hydrogène. Symbole caractérisant l'acidité ou l'alcalinité d'un milieu. Ainsi, le degré d'acidité ou d'alcalinité de la peau s'exprime par des lettres suivies d'un chiffre variant de 0 à 14 :
- de 0 à 7, le pH est acide,
- à 7, le pH est neutre,
- de 7 à 14, le pH est alcalin.
Une peau dite normale a un pH entre 5. 5 et 6.5, donc légèrement acide. En général les produits cosmétiques doivent respecter ce pH.

Plasticité : flexibilité et solidité.

Principe actif : ce sont des substances qui donnent l’efficacité au produit cosmétique.
Ils sont choisis et mis dans les formules en fonction de l’effet désiré sur la peau. Ils peuvent être utilisés seuls ou en association pour apporter une réponse globale à un problème de peau.


 R   

Radicaux libres : atome ou ensemble d'atomes qui possède un électron libre. Instables, ils attaquent toutes les insaturations des molécules des cellules  qu'ils dégradent (collagène, élastine, ADN) et sont responsables du vieillissement cutané. Ils se forment plus particulièrement sous l'action des UV et des pollutions. Ils attaquent aussi les AGPI ( acides gras poly-insaturé) et sont donc source d’oxydation lipidique.

Rafraîchissant : qui abaisse la température du corps.

 S 

Savon : nom donné aux molécules issues de la réaction de saponification. Ce sont des sels d’acides gras.

Savon de toilette : produits destinés au nettoyage c'est-à-dire au lavage de la peau par addition d’eau puis rinçage.

Solution : c’est un mélange homogène d’une substance (solide, liquide ou gazeuse) appelée soluté dans une autre appelée solvant. Le solvant est en plus grande quantité et reçoit le soluté. Le soluté est mis dans le solvant. Les solutions sont dénommées en général d’après le solvant utilisé.

Solvant : substance permettant de réaliser une solution en pouvant être mélangée à une en plus petite quantité de façon homogène.

Substances parfumantes :  sont des substances formées de molécules dites aromatiques c'est-à-dire qu’elles dégagent une odeur volatile (capables de fournir des vapeurs rapidement qui « s’envolent »).
La principale famille est celle des huiles essentielles, mais on peut aussi trouver des absolues, des concrètes, des résines, des essences et des isolats (molécules synthétiques).

Suspension : dispersion d’une phase pulvérulente (c’est-à-dire poudre) dans une phase liquide.
La phase pulvérulente ou phase poudre est constituée de :
- charges : poudres blanches qui donnent du volume et qui peuvent être absorbantes, lubrifiantes, couvrantes…
- pigments, laques, nacres : donnent la couleur au produit.
Exemples : fonds de teint, rouges à lèvres…

 T 

Tensioactif : ingrédient qui réduit la tension de surface et favorise une répartition uniforme du produit lors de son utilisation. Ce sont des molécules dites amphiphiles, c’est-à-dire qu’elles possèdent à la fois une affinité pour  l’eau (hydrophile) et une affinité pour  l’huile (lipophile).  Elles se mettent naturellement et spontanément à la surface de deux milieux différents qu’ils soient gazeux, liquides ou solides en diminuant la tension interfaciale entre eux.
Les tensioactifs (TA) sont constitués de deux pôles l’un appelé tête polaire ou hydrophile et l’autre tête apolaire ou lipophile.

Tension interfaciale : force existant à la surface de deux subtances (liquide, solide, gazeuse) créant une repulsion entre elles.

Test alternatif : méthodes de substitution pour le contrôle de l’innocuité des produits et ne plus avoir recours aux animaux de laboratoire.

Thermosensible : Ce dit des matières premières qui peuvent être altérées par la chaleur. De fait on les incorpore à une température inférieure à 40°C. En général il s'agit de principe actif, parfum, huile essentielle, conservateur...

Tonique : fortifie ou stimule l'activité de l'organisme.

 

Vasoconstricteur : qui resserre les vaisseaux

Vasoconstriction : diminution du calibre des vaisseaux sanguins par contraction de leurs cellules musculaires.

Vasodilatateur : qui augmente le calibre des vaisseaux.

Vasodilatation : augmentation du calibre d'un vaisseau sanguin par relâchement de leurs cellules musculaires.

Viscosité : consistance.

6 commentaires:

  1. Super utile et très facile à comprendre ! Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  2. Super utile et très facile à comprendre ! Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  3. Merci à vous je prévoie de publier un répertoire des ingrédients en précisant leur rôles dans les cosmétiques. là encore cela sera basé sur mon expérience professionnelle pratique. J'espère que ce sera bien concret pour tous!
    Aromatiquement!

    RépondreSupprimer
  4. on voit beaucoup les termes restructurant, revitalisant, regenerant ou reparant... sont ils synonymes?
    et merci beaucoup pour ce lexique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Non je ne les considérerais pas tous comme synonyme. Selon moi, du fait de mon expérience et du mécanisme de fonctionnement des actifs :
      - Régénérer = réparateur = restructurer = cicatrisant ds le langage médical. C'est permettre a un actif de faire en sorte que la peau fasse son autoréparation ( keratogenèse, mélanogenèse, fibrogenèse) sur une longue durée tant que l'actif est en contact avec elle.
      - Revitaliser = stimuler = tonifier = réactiver = dynamiser = remettre en route un mécanisme qui s'était sérieusement ralenti voir arrêté. C'est juste une aide au démarrage, un starter. La peau est ensuite capable de faire son boulot toute seule.
      Aromatiquement!

      Supprimer